Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Eau : le principe pollueur-payeur n'est pas respecté selon la Cour des comptes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Selon les Sages, le principe du pollueur-payeur est mal appliqué. Dans un rapport révélé mardi 10 février, ils assurent que ce sont ceux qui polluent le plus qui paient le moins.

Dans un rapport révélé mardi 10 février, la Cour des comptes dénonce le fait qu'en France, celui qui pollue le plus n'est pas le plus taxé. 80 % des redevances sont en effet payées par les particuliers, 15 % seulement par les industriels et 5% par les agriculteurs, selon les Sages.
Consommer de l'eau potable à un prix, qui s'explique notamment par des installations mises en place pour lutter contre les pesticides issus des épandages agricoles. Le prix des installations est donc directement répercuté sur les usagers. "On a été obligés d'augmenter la part de la facture de dix centimes sur l'eau potable par mètre cube", explique-t-on auprès de France 3.

Un rapport à charge

La réaction des agriculteurs ne s'est pas fait attendre. Pour la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FDSEA), le rapport de la Cour des comptes est un rapport à charge. "Que la Cour des comptes dise qu'on ne paye pas assez, j'entends", assure un membre de la FDSEA, réclament toutefois "qu'on mette aussi dans la balance" ce que les agriculteurs "apportent de positif à la contribution sociétale".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.