VIDEO. Des dizaines de plaques d'égouts volées dans des communes du Nord

Vingt-neuf plaques ont été subtilisées dans la nuit de mercredi au jeudi 21 mars à Pecquencourt, près de Douai (Nord).

Voir la vidéo
Mathieu Dehlinger de France 3, Alain Mery et Bruno Espalieu de France 3 Nord Pas-de-Calais

Un préjudice financier pour la commune, mais aussi un danger pour les habitants de Pecquencourt, près de Douai (Nord) : vingt-neuf plaques d'égouts ont été subtilisées dans la nuit de mercredi au jeudi 21 mars. Les habitants se sont aperçus que la chaussée était désormais criblée de trous béants. Les voleurs ont agi discrètement, sans être vu ni ni entendu. L'absence de plaques d'égoût représente un danger à chaque coin de rue et devant les sorties de garage.

Ces plaques sont constituées d'un alliage à base de fonte, un matériau qui attise la convoitise des voleurs. Elles coûtent 300 euros pièce. Des vols similaires ont déjà été répertoriés à Lille.

Les vols de métaux sont courants dans la région. Récemment, une importante opération de police a permis la mise en examen de deux Roms de nationalité roumaine à Lille. Ils ont tenté de revendre 450 kilos de crucifix et de statuettes de la Vierge en bronze et en étain à un ferrailleur belge.

Dans le village de Pecquencourt, près de Douai (Nord).
Dans le village de Pecquencourt, près de Douai (Nord). (FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS / FRANCETV INFO )