Une association dénonce la revente des données personnelles par les grandes surfaces

Selon l'enquête d'une association de consommateurs révélée par RTL, nos données sont revendues à d'autres professionnels, qui peuvent ensuite démarcher les particuliers par téléphone ou par courriel.

Selon l\'enquête d\'une association de consommateurs , les données personnelles des clients des grandes surfaces sont revendues à d\'autres professionnels.
Selon l'enquête d'une association de consommateurs , les données personnelles des clients des grandes surfaces sont revendues à d'autres professionnels. (PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP / AFP)

Un marché de 315 milliards d'euros dans l'Union européenne. Les données personnelles se monnaient cher, et selon une enquête de l'association de consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), publiée mercredi 19 février par RTL, les grandes enseignes vendent régulièrement leurs fichiers à d'autres professionnels.

"Réglementé depuis 1978, le traitement des données personnelles impose d’informer le consommateur sur la nature de la collecte effectuée et sur ses droits", explique l'association. Elle décrit la façon dont ses enquêteurs bénévoles ont souscrit des cartes de fidélité auprès des enseignes de la grande distribution pour évaluer la manière dont la loi était appliquée. Leur constat est le suivant : "l'information est illisible" ou "noyée dans les conditions générales". CLCV dénoncé également la fréquence des cases précochées, qui handicapent le droit de s'opposer à la cession de ses données. 

En conclusion, l'association réclame que le consommateur conserve "l’entière maîtrise de ses données personnelles pour se protéger d’une prospection commerciale toujours plus agressive".