Cet article date de plus de neuf ans.

Un couple soupçonné de droguer ses enfants à la cocaïne mis en examen

Des analyses ont révélé que leurs enfants, âgés de 2 et 4 ans, ont été exposés à de fortes doses de cocaïne et de crack depuis un an. Le père, pharmacien, a avoué qu'il "consommait régulièrement de la drogue".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La cocaïne peut provoquer de graves crises convulsives chez les jeunes enfants. (VALERIE EVERETT / FLICKR)

Un couple de trentenaires soupçonnés d’avoir régulièrement donné de la cocaïne à leurs enfants en bas âge a été arrêté, lundi 27 février, à leur domicile du 17e arrondissement parisien, raconte Europe 1. Mis en examen mercredi, ils ont été libérés, mais restent sous contrôle judiciaire.

Ce sont les médecins de l'hôpital Necker, surpris des visites fréquentes du couple aux urgences pour leur petite fille de 2 ans et demi, prise de convulsions inexpliquées, qui ont donné l'alerte. Des analyses d'urine ont révélé des traces de cocaïne, et celle des cheveux de la fillette ont montré "des traces d'exposition chronique à la cocaïne depuis près d'un an", relate Europe 1. Leur fils de 4 ans et demi est alors soumis à la même expertise, qui expose "la présence de cocaïne et de crack à forte dose".

Les parents, un pharmacien de 34 ans et une mère cadre supérieur dans la grande distribution, tous deux inconnus de la police, se sont vus retirer leurs enfants. Le père "a avoué consommer occasionnellement de la drogue", mais ils n'expliquent pas comment leur progéniture a pu absorber ces substances, qui peuvent provoquer "des crises convulsives, voire des accidents vasculaires cérébraux" chez les jeunes enfants, explique le docteur Alain Baert, toxicologue au CHU de Rennes, interrogé par Europe 1.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.