"L’argent ne doit pas être un obstacle pour étudier" : en Suède, les fournitures, la cantine et les voyages scolaires sont gratuits pour tous les élèves

En Suède, la loi oblige la collectivité à offrir les fournitures scolaires à tous les élèves jusqu'à leurs 16 ans.

Le drapeau suèdois à Stockholm. (Illustration). 
Le drapeau suèdois à Stockholm. (Illustration).  (ANDERS WIKLUND / TT NEWS AGENCY)

Alors que le coût de la rentrée fait débat tous les ans en France, ce problème n'existe pas en Suède. Dans ce pays, c'est la collectivité qui paie intégralement l’équipement nécessaire à tous les élèves ainsi que la cantine. 

L'éducation gratuite vraiment gratuite 

Stéphane, un Français installé à Stockholm depuis plusieurs années, a vu ces derniers jours sa petite fille revenir à la maison avec toutes ses fournitures scolaires. "Les cahiers et les stylos, liste-t-il. En général ils les donnent en début d’année puis après il faut les renouveler si ça se perd ou si ça s’use. Mais il n'y a pas besoin d’acheter des livres, c’est l’école qui les fournit", explique-t-il. Pour cet expatrié, "il n'y a pas besoin de penser à grand-chose" au moment de la rentrée s'amuse-t-il. Les listes interminables de fournitures à acheter ne sont pour lui qu'un mauvais souvenir.

En Suède, l’éducation est vraiment gratuite. La loi oblige même les communes à offrir la cantine à tous les élèves ainsi que les voyages scolaires. Pour Erik Nilsson, qui travaille auprès de la ministre suédoise de l’Éducation, il s'agit d'une question d’équité. "Nous avons eu des gouvernements sociaux-démocrates dans ce pays pendant de nombreuses années. Une de nos idées fondatrices c’est que l’éducation doit être gratuite : les livres, les ordinateurs, les repas, et toutes les fournitures scolaires", affirme-t-il. 

L’argent ne doit pas être un obstacle pour étudier. Cela fait cinquante ans que ça ne fait plus débat en Suède. C’est dans la loiErick Nilsson à franceinfo

Après seize ans, l’école n’est plus obligatoire et les règles changent. Au lycée, la cantine gratuite n’est plus systématique gratuite, mais elle reste offerte par la plupart des établissements.

Un ordinateur prêté aux lycéens 

Le lycée de Thorildsplan, un quartier de Stockholm, accueille 1 500 élèves dans ses filières générales et techniques. Ici, les fournitures scolaires ne sont plus offertes mais tous les lycéens sont équipés d'un ordinateur. "Nous offrons ici à nos élèves un ordinateur portable qu’ils vont pouvoir emprunter pendant trois ans, détaille le proviseur Robert Waardahl. C’est un outil, mais nous pouvons l’adapter à chacun. Par exemple si l’élève est dyslexique, ou a des problèmes, on peut y mettre des programmes personnalisés", conclut-il. Cette gratuité totale et sans conditions de ressources est aujourd'hui un pilier de la culture suédoise. 

Le reportage de Frédéric Faux en Suède
--'--
--'--