Quand l'organisateur du mariage fait faux bond

En Rhône-Alpes, des couples sur le point de s'unir font face à un organisateur qui les a abandonnés juste avant le grand jour.

France 2

Ils se sont dits oui le 9 mai dernier à Saint-Étienne, mais Myriam et Benjamin aurait sans doute préféré un meilleur scenario. Leur traiteur les a abandonnés 24 heures avant le jour J, car sa société venait de déposer le bilan. Mardi 12 mai, le couple a déposé plainte. "Il a fallu réorganiser le mariage à sept heures du matin le vendredi, appeler un décorateur, ma famille a fait à manger, mes cousines ont servi", commente Myriam au micro de France 2.

Payé pour rien

Un autre couple stéphanois a vécu le même cauchemar la semaine dernière : si les tenues des époux étaient prêtes, il a fallu improviser tout le reste. Aujourd'hui, la jeune mariée estime que l'organisateur "vend du rêve, parle énormément, montre des choses, et au total, on arrive on a rien". Mais l'homme a bien encaissé les chèques, d'une somme de 3 350 euros. Résultat, les époux ont du se débrouiller avec leurs proches pour limiter la perte financière, et ont dû renoncer à leur voyage de noces.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le mariage entre Dominique et Mohammed, validé et contesté à deux reprises, a finalement été confirmé, le 28 janvier, par la Cour de cassation (photo d\'illustration).
Le mariage entre Dominique et Mohammed, validé et contesté à deux reprises, a finalement été confirmé, le 28 janvier, par la Cour de cassation (photo d'illustration). ( MAXPPP)