Marseille : l'annulation de la Foire ne passe pas

Pour lutter contre les contaminations liées au coronavirus, les préfets durcissent les mesures.  A Marseille (Bouches-du-Rhône), la Foire de la Ville a été annulée. Un coût économique pour la ville.

Désespérément vide. A dix jours de son ouverture, la Foire de Marseille (Bouches-du-Rhône), a baissé pavillon. Plus de 800 exposants devaient y participer pendant onze jours. Le démontage des stands a déjà débuté. "Après trois semaines de montage, il faut tout démonter, on a perdu trois semaines", regrette un installateur. Pour le directeur d'Alliances Piscines, le coût n'est pas négligeable. "190 piscines font à peu près 20 000 euros de budget, donc on est sur quatre millions d'euros de perte de chiffre d'affaires", déplore Philippe Pasquier.

Les Marseillais divisés

C'est pourtant la foire qui génère la quatrième plus forte affluence de France, alors son annulation interroge. "J'aime bien y aller, il y a plein de choses", avoue une vieille dame. "C'est une bonne chose d'annuler, parce que vu la situation liée au Covid…", indique un homme. D'autres comptaient ne pas y aller. Après un printemps confiné, l'automne marseillais s'annonce délicat pour les prestataires.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Foire de Marseille annulée.
La Foire de Marseille annulée. (FRANCE 3)