Cet article date de plus de cinq ans.

Politique : l'arme du référendum

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Politique : l'arme du référendum
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Retour sur le référendum, une arme politique à double tranchant. Explications.

Le référendum est un outil que les responsables politiques évoquent de plus en plus. Le dernier référendum organisé en France remonte à 2005. Des débats enflammés sur la Constitution européenne avaient abouti à la victoire du "non". Dix ans plus tard, le référendum reviendrait-il à la mode ? Les politiques répondent oui.

Le référendum, c'est la possibilité pour le président de la République de consulter directement le peuple sur une loi. Mais son cadre est limité. C'est possible pour l'organisation des pouvoirs publics, la politique économique, sociale, environnementale. En revanche, un référendum sur des sujets de société comme le mariage, la fin de vie ou la peine de mort est aujourd'hui impossible.

Vers des référendums d'entreprise ?

Pour ses défenseurs, le référendum, par sa simplicité, permet de surmonter les blocages. Oui ou non, pour certains, c'est bien là le problème. Le référendum est également de plus en plus utilisé dans les entreprises. Smart ou Sephora ont ainsi consulté leurs salariés sur le temps de travail, parfois pour contourner les syndicats.

Pour laisser toute sa chance à la négociation, la loi El Khomri prévoit des référendums d'entreprise : en cas d'opposition des syndicats majoritaires à un accord, les signataires (à 30%) auraient "la possibilité de déclencher un référendum d'entreprise". Les syndicats majoritaires n'auraient alors aucun moyen de s'opposer aux résultats du référendum.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.