Politique : à qui appartient Jeanne d'Arc ?

Devenue une héroïne sous la plume de Michelet en 1841, elle est en 2016 source d'enjeux politiques. Tous veulent revendiquer son héritage.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Tous les Français l'adorent, les politiques aussi. Dans quelques heures, Emmanuel Macron lui rendra hommage. Jeanne d'Arc est pour beaucoup une référence incontournable. "On a toujours besoin d'une icône", explique une femme. "Normalement, elle ne devrait être ni de droite ni de gauche, elle était là pour rassembler tout le monde", assure quant à lui un homme.

Une icône disputée

Dans les années 80, Jeanne d'Arc est surtout le visage politique de l'extrême droite. "Elle fut la sainte de la reconquête nationale", disait Jean-Marie Le Pen en 1984. L'an dernier, en rupture avec sa fille, il implore même la pucelle d'Orléans. Jeanne d'Arc a été récupérée par de nombreux partis. En 1941, le régime de Vichy la célèbre. À la libération, les gaullistes la mettent à l'honneur au nom de la résistance. Les communistes mettent eux en avant la modeste paysanne de France brûlée par l'Église. Sous la Vème république, tous les présidents évoquent son héritage. Jeanne d'Arc appartient en réalité à tous les Français et tous les courants politiques.
Le JT
Les autres sujets du JT