Plus de 6 000 handicapés Français doivent s'exiler en Belgique

France 2 se penche sur les raisons pour lesquelles tant de personnes handicapées ne peuvent être prises en charge en France et doivent se tourner vers la Belgique.

FRANCE 2

A Mons, en Belgique, il existe un centre spécialisé qui accueille 120 résidents. Signe particulier : 114 d'entre eux sont Français. Ils sont les victimes du manque de places en France pour eux.

Karima Kebaili, une patiente, vient de région parisienne. Elle ne revoit les siens qu'un week-end tous les deux mois. "J'aurais préféré rester en France, près de mon fils", dit-elle à France 2. Daniel Graziani, lui, vit désormais loin de sa petite soeur. "Au début, je le vivais mal", confie-t-il.

Moins de normes

Tous sont dans l'amertume face à cette situation. "Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas assez de centres pour les personnes qui vieillissent, qui sont malades...", lâche Martine Berlardi, une autre patiente. Plus de 6 000 handicapés français sont hébergés en Belgique, entièrement financés par la France. L'administration moins lourde, l'approche moins médicalisée et l'instauration de normes moins contraignantes expliquent ce phénomène. Par ailleurs, une journée d'accueil coûte en moyenne 175 euros, contre 225 euros en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Parlement a approuvé, mardi 21 juillet 2015, un texte prévoyant de nouveaux délais pour rendre accessibles des bâtiments publics aux personnes handicapées. 
Le Parlement a approuvé, mardi 21 juillet 2015, un texte prévoyant de nouveaux délais pour rendre accessibles des bâtiments publics aux personnes handicapées.  (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)