Nantes : le bénévole de la cathédrale incendiée, un temps en garde à vue, a été libéré

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes a été victime, samedi, d'un incendie rapidement circonscrit, mais qui a toutefois détruit le grand orgue de l'édifice gothique.

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes est en proie aux flammes, le 18 juillet 2020.
La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes est en proie aux flammes, le 18 juillet 2020. (MALIKA BARBOT / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les investigations se poursuivent. La garde à vue du bénévole du diocèse entendu dans l'enquête sur l'incendie de la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique) a pris fin dimanche 19 juillet dans la soirée, a appris France Télévisions de source policière. Il s'agit d'"un Rwandais, venu se réfugier en France il y a quelques années", a expliqué le recteur de la cathédrale de Nantes, le père Hubert Champenois. Selon le recteur, qui le connaît bien, l'homme de 39 ans est "servant d'autel" et serait le dernier à avoir quitté les lieux vendredi soir. "J'ai confiance en lui comme en tous les collaborateurs", a-t-il ajouté. Suivez la situation en direct.

 Des vérifications sur son emploi du temps. L'homme interpellé "était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir et les enquêteurs voulaient préciser certains éléments de l'emploi du temps de cette personne", a déclaré le procureur de Nantes, Pierre Sennès, soulignant que "toute interprétation qui pourrait impliquer cette personne dans la commission des faits est prématurée et hâtive"Selon l'administrateur diocésain, le père François Renaud, "quelques dizaines de bénévoles" travaillent à la cathédrale mais le soir "l'inspection est faite par un salarié de la cathédrale". Selon lui, "le bénévole n'a pas la clef de la cathédrale". 

 "Présomption d'innocence". "Je rappelle à l'heure actuelle la présomption d'innocence attachée à mon client et la nécessité que la procédure soit respectée", a déclaré à la mi-journée l'avocat du gardé à vue, Quentin Chabert. "En l'état actuel de ce que je connais de la procédure, il n'y a aucun élément qui rattache mon client avec l'incendie de la cathédrale", a-t-il ajouté.

 Pas de traces d'effraction. Interrogé sur les premiers éléments de l'enquête, le procureur a confirmé l'arrivée samedi après-midi des experts incendie du laboratoire de police scientifique et technique. Toutefois, ils attendaient encore le feu vert des pompiers pour accéder à la plateforme où se trouvait le grand orgue. "On espère le faire dans la journée", a indiqué Pierre Sennès dimanche. Les premières constatations réalisées dans le cadre de l'enquête n'ont pas permis de trouver de traces d'effraction, a également ajouté le procureur de la République de Nantes.

 Le grand orgue et une partie des vitraux détruits. Laurent Delpire, conservateur des Antiquités et objets d'art de Loire-Atlantique, a pu lister les éléments touchés : l'orgue et le buffet d'orgue du XVIIe siècle, un tableau d'Hippolyte Flandrin du XIXe, une partie des stalles du chœur qui étaient récentes et les vitraux de la façade, dont une partie était des vestiges de vitraux du XVIe siècle, le reste étant moderne.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #NANTES

23h04 : On ferme ! Non sans avoir jeté un coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

On connaît désormais la liste des fameux "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire demain. Selon la DGS, vous risquez une amende de 135 euros si vous ne le portez pas dans ces endroits. Guide de survie à l'usage de ceux qui sont perdus.

Pendant que vous comptez les moutons, les chefs d'Etat et de gouvernement européens comptent leurs milliards : toujours pas d'accord sur le plan de relance XXL à 750 milliards après trois jours de sommet.

• Le bénévole de 39 ans qui a été placé en garde à vue ce matin après l'incendie de la cathédrale de Nantes hier a été remis en liberté dans la soirée.

"Je suis féministe" s'est défendu Eric Dupond-Moretti, le tout nouveau Garde des Sceaux, sur France 2 pour sa première interview télévisée. Des propos plus anciens lui ont pourtant valu l'ire des féministes.

Rendez-vous demain, à six heures, pour la suite de ce live.

22h16 : La garde à vue du bénévole interpellé après l'incendie de la cathédrale de Nantes a pris fin ce soir, vers 21 heures. L'homme est ressorti libre, en attendant des compléments d'enquête sur sa personne et sur les circonstances de l'incendie, indique une source policière à France télévisions.

21h52 : Intéressante interview dans Libération de Julien Lacaze, spécialiste du droit du patrimoine, est président de l'association Sites & Monuments, qui revient sur l'incendie de la cathédrale de Nantes. Extrait :

"Il y a deux poids, deux mesures. D’un côté, les musées qui captent l’essentiel du budget du ministère de la Culture pour l’entretien du patrimoine. De l’autre, les lieux de culte qui recèlent des collections d’une richesse et d’une qualité souvent équivalentes. Ce sont des sites patrimoniaux extraordinaires, qui offrent une visite gratuite. Or ils demeurent des parents pauvres de la culture en France."

20h02 : 20 heures, Eric Dupond-Moretti répond à vos questions dans un quart d'heure. En attendant, le point sur l'actualité.

• On connaît désormais la liste des fameux "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire demain. Selon la DGS, vous risquez une amende de 135 euros si vous ne le portez pas dans ces endroits. Guide de survie à l'usage de ceux qui sont perdus.

Le sommet européen, qui devait se terminer hier, joue les prolongations : en cause, un bras de fer entre les pays frugaux et les autres qui militent pour un plan de relance à 750 milliards.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Son avocat a tenu à rappeler "la présomption d'innocence" et a assuré qu'"aucun élément" ne rattachait son client à l'incendie.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, est l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Dans un entretien au JDD, le garde des Sceaux a fait une mise au point sur le débat des "juges de proximité".

19h40 : La garde à vue du bénévole du diocèse de Nantes est prolongée dans l'enquête sur l'incendie de la cathédrale, a appris France télévisions de source judiciaire.

17h59 : 18 heures ! L'heure de faire le tour des grands titres de l'actualité.

• On connaît désormais la liste des fameux "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire demain. Selon la DGS, vous risquez une amende de 135 euros si vous ne le portez pas dans ces endroits.

Le sommet européen, qui devait se terminer hier, joue les prolongations : en cause, un bras de fer entre les pays frugaux et les autres qui militent pour un plan de relance à 750 milliards.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Son avocat a tenu à rappeler "la présomption d'innocence" et a assuré qu'"aucun élément" ne rattachait son client à l'incendie.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions. Dans un entretien au JDD, le garde des Sceaux a fait une mise au point sur le débat des "juges de proximité".

15h34 : Le recteur de la cathédrale de Nantes, le père Hubert Champenois, a réagi sur la garde à vue d'un bénévole du diocèse après l'incendie : l'homme "est un Rwandais, venu se réfugier en France il y a quelques années. Il a fait quelques démarches pour avoir ses papiers comme des centaines d'autres", a-t-il déclaré à l'AFP. Selon le recteur, qui le connait bien, l'homme de 39 ans est "servant d'autel" et serait le dernier à avoir quitté les lieux vendredi soir. "Je le connais depuis quatre ou cinq ans", a-t-il assuré, avant d'ajouter : "J'ai confiance en lui comme en tous les collaborateurs".

14h43 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Son avocat a tenu à rappeler "la présomption d'innocence" et a assuré qu'"aucun élément" ne rattachait son client à l'incendie. Suivez notre direct.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions. Dans un entretien au JDD, le garde des Sceaux a fait une mise au point sur le débat des "juges de proximité".

Après deux jours d'âpres négociations, les 27 dirigeants européens se retrouvent à nouveau aujourd'hui à Bruxelles pour un sommet sous haute tension afin de surmonter leurs profondes divergences sur le plan de relance de l'UE lié à la crise du coronavirus. Emmanuel Macron s'est exprimé ce matin avant la reprise des négociations.

Plus de 100 nouveaux cas de malades du Covid-19 ont été répertoriés aujourd'hui à Hong Kong, ce qui constitue un record."Je crois que la situation est vraiment critique et rien ne permet de penser qu'elle soit en train d'être contrôlée", a déclaré Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif hongkongais. Suivez notre direct.

13h40 : "Je rappelle la présomption d'innocence attachée à mon client et à la nécessité que la procédure soit respectée. "

13h39 : L'avocat de l'homme en garde à vue pour l'incendie de la cathédrale s'est exprimé face à la presse aujourd'hui : "Il n'y a aucun élément qui rattache mon client à l'incendie de la cathédrale", a-t-il assuré, comme le rapporte BFMTV. Il a également tenu à rappeler "que personne n'a été blessé physiquement", invitant "à faire la part des choses".

14h41 : Voici les contenus les plus consultés actuellement sur notre site.

Comment partez-vous en vacances cette année ? Au vu de l'impact de l'avion sur le climat, le train peut apparaître comme une alternative séduisante, aux vols intérieurs mais aussi vers l'étranger. Une option qui demande de la patience et de l'organisation, mais qui n'a rien d'impossible, et recèle même un certain charme.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Les enquêteurs veulent "préciser certains éléments" de son emploi du temps, a indiqué le procureur de la République. Voici ce que l'on sait sur cet événement.

. A l'issue d'une première salve d'échanges et de rencontres, le Premier ministre semble plutôt apprécié des partenaires sociaux, qui saluent ses engagements sur la réforme des retraites ou de l'assurance-chômage. On vous raconte comment Jean Castex s'est mis les syndicats dans la poche.

12h49 : Alors qu'un homme est en garde à vue depuis hier après l'incendie de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul à Nantes, comment se déroule l'enquête ? On vous répond dans cet article.

12h20 : C'est l'heure de déjeuner et de faire le point sur l'actualité.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Les enquêteurs veulent "préciser certains éléments" de son emploi du temps, a indiqué le procureur de la République. Suivez notre direct.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions.

Après deux jours d'âpres négociations, les 27 dirigeants européens se retrouvent à nouveau aujourd'hui à Bruxelles pour un sommet sous haute tension afin de surmonter leurs profondes divergences sur le plan de relance de l'UE lié à la crise du coronavirus. Emmanuel Macron s'est exprimé ce matin avant la reprise des négociations.

Plus de 100 nouveaux cas de malades du Covid-19 ont été répertoriés aujourd'hui à Hong Kong, ce qui constitue un record."Je crois que la situation est vraiment critique et rien ne permet de penser qu'elle soit en train d'être contrôlée", a déclaré Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif hongkongais. Suivez notre direct.

11h30 : Le grand orgue de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes a été totalement détruit dans l'incendie qui a frappé l'édifice, hier. Pour le facteur d'orgue Nicolas Toussaint interrogé sur France Inter, certes "on construit encore des orgues, mais on ne retrouvera pas l'orgue tel qu'il était ni le patrimoine qu'il contenait".






(MAXPPP)

11h06 : "Ce sont les passants qui étaient devant la cathédrale et ont vu les feux, mais personne n'a témoigné d'une alarme."


L'animateur en charge de la mission Patrimoine a estimé aujourd'hui sur France Inter qu'"il faut renforcer le système d'alarme" dans les cathédrales.

10h20 : On vous l'apprenait ce matin, un bénévole de la cathédrale a été placé en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie. L'homme de 39 ans est entendu depuis hier après-midi pour des incohérences dans son emploi du temps. Il était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir. Les enquêteurs veulent vérifier son emploi du temps et notamment la façon dont il a fermé l'édifice.

11h01 : Sa garde à vue peut être prolongée dans la journée mais le procureur Pierre Sennès appelle à la plus grande prudence. Pour lui, il est hâtif et prématuré de tirer des conclusions ce matin.

09h26 : L'homme en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie de la cathédrale est entendu depuis hier midi pour des incohérences dans son emploi du temps, a appris franceinfo auprès du procureur de la République de Nantes. Il était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir. Les enquêteurs veulent vérifier son emploi du temps et notamment la façon dont il a fermé l'édifice.

09h10 : L'homme placé en garde à vue est un bénévole, a appris franceinfo aujourd'hui auprès du procureur de la République de Nantes.

09h09 : un homme a été placé en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, annonce le procureur de la République.

11h11 : On ouvre avec le traditionnel point sur l'actualité du matin.

La cathédrale de Nantes a été ravagée par un incendie hier, qui a été éteint par les pompiers après quelques heures. Voilà ce que l'on sait des dégâts causés par l'incendie. Jean Castex, accompagné de deux ministres, s'est rendu sur place dans l'après-midi et a assuré que l'Etat "prendrait toute sa part" dans les réparations.

En 600 jours, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, reconnaît qu'il ne pourra pas tout faire, alors il assure qu'il ira "à l'instinct", avec "des idées" et la conscience d'un homme qui "doit tout à la République". Il sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions.

Dès lundi, le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos. Le ministre de la Santé Olivier Véran en a dévoilé une première liste.

Après deux jours d'âpres négociations, les 27 dirigeants européens se retrouvent à nouveau aujourd'hui à Bruxelles pour un sommet sous haute tension afin de surmonter leurs profondes divergences sur le plan de relance de l'UE lié à la crise du coronavirus.