Pyrénées : un vin naturel en haut des sommets

Enfant des Pyrénées, Wilfried Garcia s'est lancé un pari fou : planter des vignes dans la montagne. Il s'est également lancé dans la plantation d'un verger.

France 2

A Estevar (Pyrénées-Orientales), sur l'un des plus hauts plateaux des Pyrénées à proximité de la frontière espagnole, la plantation de Wilfried Garcia ne passe pas inaperçue. Ses 2 200 pieds de vignes ont élu domicile sur une terre où la température passe parfois sous la barre des -10 degrés. "Des vignes ici, c'est quand même un peu de la folie", reconnaît le viticulteur. Pour réussir son pari, il a choisi des cépages de Savoie et de Suisse, capables de résister au gel des Pyrénées. Grâce au froid, ses pieds sont moins exposés aux maladies.  

Nouvelles générations de montagnards

En attendant la première vendange, Wilfried Garcia a déjà commencé à faire du vin, avec des raisins récoltés plus bas dans la plaine. Nature, il est faiblement alcoolisé. "Le vin s'appelle Transhumànancia. C'est en catalan, (...) c'est la transhumance du raisin jusqu'en montagne", explique le vigneron. En complément de la vigne, il s'est lancé dans la plantation d'un verger, épaulé par un ami qui vendra ses jus de fruits. "C'est un exemple des nouvelles générations en montagne, qui ont envie de se diversifier, qui veulent des petites exploitations, qui veulent arriver à en vivre et être épanouis dans leur travail", confie Andreu Prost, gérant du refuge de la Calme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pyrénées : un vin naturel en haut des sommets
Pyrénées : un vin naturel en haut des sommets (France 2)