Dans le Gard et l’Hérault, des vignobles brûlent en raison de la canicule

Plusieurs vignobles français n'ont pas survécu aux trop fortes températures qu'il y a eu en France ce samedi 29 juin. Dans le Gard et l’Hérault, les viticulteurs se retrouvent avec des vignes brûlées.

France 3

C'est une situation assez inédite mais dramatique qui a touché certains départements samedi 29 juin. Dans l'Hérault, à Sussargues, des viticulteurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir leurs exploitations dévastées par la canicule. "C'est du jamais vu", avoue Emilien Fournel, dont le vignoble a été durement touché. "En principe au mois de juin, les températures sont moins fortes et ça peut aussi expliquer que la vigne est moins apte à résister aux fortes chaleurs", explique-t-il encore.

Le préfet saisi

Une grande partie du Gard aurait été victime de ce phénomène. Si le département était placé en vigilance rouge, personne n'aurait pu prévoir une telle catastrophe. "Certes on était en vigilance rouge, une première. Mais que la vigne allait, sur certains endroits, être brûlée au chalumeau, j'aurais dit 'n'importe quoi, vous ne connaissez rien'", confie Jérôme Despey, président de la Chambre d'agriculture de l'Hérault. Et d’ajouter : "Je ne pourrais plus le dire".

Les organisations syndicales ont saisi le préfet. Une réunion de crise aura lieu lundi pour évaluer l'ampleur des dégâts qui s'annonce importante.

Le JT
Les autres sujets du JT
La France a connu durant ces dernières semaines de nombreuses intempéries provoquant des dégats sur les vignobles français.
La France a connu durant ces dernières semaines de nombreuses intempéries provoquant des dégats sur les vignobles français. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)