Nuit debout : de nouveaux affrontements dans le cœur de la capitale

La nuit a encore été marquée par des débordements en marge de Nuit debout. France 2 fait le point sur les dégradations.

France 2

 

La place de la République a été évacuée et nettoyée dans la matinée de ce 2 mai après de nouveaux affrontements entre casseurs et forces de l'ordre hier dans les rues de la capitale. Au pied de la statue de Marianne, place de la République, l'entrée du métro a été calcinée. L'accès est interdit jusqu'à nouvel ordre et les riverains semblent excédés. "C'est intolérable, c'est inadmissible et on laisse tout faire", dénonce un passant. Hier soir, la bouche de métro s'est embrasée. Des casseurs masqués ont tenté d'en découdre avec les forces de l'ordre qui ont répliqué avec des gaz lacrymogènes. Des participants de Nuit debout ont levé les mains pour s'interposer. "On ne veut pas qu'il y ait d'affrontements", explique un jeune homme bras levés. L'initiative a échoué et la place a finalement été évacuée.

Des commerçants excédés

Les dégradations sont bien visibles ce matin autour de la place. Les commerçants expriment leur ras-le-bol face à cette situation qui se répète. "Au début, on tolérait très bien. C'est maintenant qu'on ne tolère plus. Les clients ont peur de venir sur la place", déplore Jean-Pierre Olivier, président de l'association des commerçants de la place de la République. Certains disent avoir perdu 20% de leur chiffre d'affaires. Les participants de Nuit debout craignent que ces événements ternissent le mouvement.
Le JT
Les autres sujets du JT