Lalande de Pomerol : les vignes du Bordelais menacées

En France, les viticulteurs continuent de pâtir des conséquences du gel exceptionnel du printemps dernier. En Gironde, les pertes vont jusqu'à 80% par endroits.

Voir la vidéo
France 3

C'est un vignoble sinistré, dans le Bordelais, le gel a coûté cher. La perte est d'un milliard d'euros au moins. À Lalande de Pomerol (Gironde), une appellation mythique, le maire du village n'avait pas vu ça depuis plus de 30 ans. "On a vu tous ces rameaux qui sont devenus noirs et qui ont piqué du nez", explique Philippe Durand-Teyssier. Une catastrophe pour son village.

Des pertes de 80% en moyenne

Parmi les 700 habitants, beaucoup vivent du vin. Presque un an après le gel, le syndicat viticole en est encore à chiffrer les dégâts grâce aux déclarations sur les volumes récoltés. Des pertes de 80% en moyenne alors que la plupart des viticulteurs ne sont pas assurés. L'épreuve est maintenant loin d'être terminée : il faut sauver la prochaine récolte et réapprendre les gestes pour sauver ces vignes abîmées. Une formation indispensable pour ces viticulteurs. Ils doivent désormais tout miser sur la récolte 2018 en espérant ne pas subir de gel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les vendanges dans le Val-de-Loire sur les coteaux de l\'Aubance.
Les vendanges dans le Val-de-Loire sur les coteaux de l'Aubance. (MAXPPP)