Le coq Maurice va pouvoir continuer à chanter

Après deux ans et demi de conflit, le coq Maurice a finalement remporté son procès. Des voisins avaient assigné en justice ses propriétaires pour nuisance sonore.

FRANCE 2

Deux ans et demi après avoir été assigné en justice pour nuisances sonores, les propriétaires du coq Maurice soufflent. Leur animal a été autorisé jeudi 5 septembre par le tribunal correctionnel de Rochefort (Charente-Maritime) à faire du bruit. "Comme dit l'autre, on fait un combat de coq. Maurice s'est battu pendant deux ans et demi. On attendait ça avec impatience", confie Corinne Fesseau, la propriétaire de l'animal.

Un jugement symbolique

Il était devenu le symbole de la cohabitation difficile entre les éleveurs et leur voisinage. À Soustons (Landes), une retraitée a été attaquée en justice par ses voisins. Ils lui reprochent le bruit insistant de ses volailles. "Quand on rentre de notre journée de travail, on a envie de manger dans notre jardin et pouvoir se parler sans entendre 60 oies et canards crier pendant une heure", confie l'une des voisines. Le tribunal de Dax (Landes) doit trancher sur cette affaire le mois prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le coq \"Maurice\" et sa propriétaire, Corinne Fesseau sur l\'île d\'Oléron (Charente-Maritime), le 5 juin 2019. La justice a tranché. Le coq pourra chanter...
Le coq "Maurice" et sa propriétaire, Corinne Fesseau sur l'île d'Oléron (Charente-Maritime), le 5 juin 2019. La justice a tranché. Le coq pourra chanter... (XAVIER LEOTY / AFP)