Napoléon, un business juteux

L'histoire de l'empereur fascine au-delà de la France. France 2 se penche sur un secteur où tout se négocie à prix d'or.

FRANCE 2
Alors que l'on célèbre le bicentenaire de la bataille de Waterloo, France 2 se penche sur le côté business de l'empereur. Car s'il est autant adulé que critiqué, Napoléon est une icône qui fascine.
Pierre-Jean Chalençon collectionne depuis 30 ans les objets ayant appartenu à Napoléon. Il en compte plus de 2 000, pour une valeur de plusieurs millions d'euros. Il confie à France 2 : "A l'époque, ça ne valait pas grand-chose. Un mouchoir valait 150 euros". Aujourd'hui, un mouchoir vaut entre 10 000 et 15 000 euros.

1,8 million d'euros le bicorne

Napoléon est une marque qui vaut de l'or. Au musée des armées, où l'on peut visiter son tombeau, il se décline en moult produits dérivés. Et les touristes étrangers sont les premiers acheteurs. Un Américain assure : "Aux États-Unis, tout le monde connaît Napoléon". Et lors des ventes aux enchères, des sommes astronomiques sont dépensées. L'an dernier, un bicorne de Napoléon fut acheté par un industriel sud-coréen pour 1,8 million d'euros. Dans le monde de l'édition, les livres consacrés à l'empereur se vendent comme des petits pains.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
La pièce de 2 euros belge commémorant le bicentenaire de la bataille de Waterloo.
La pièce de 2 euros belge commémorant le bicentenaire de la bataille de Waterloo. (FRANCE 2)