Cet article date de plus de neuf ans.

Marseille. Nouvelle évacuation de Roms

Une quarantaine de personnes installées sur des terrains privés ont été expulsées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lors d'une évacuation de Roms à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 30 août 2012. Une quarantaine de personnes ont été évacuées d'un autre terrain, non loin, le 3 septembre. Il pourrait s'agir des mêmes personnes. (NICOLAS VALLAURI / LA PROVENCE / MAXPPP)

SOCIETE – A chaque jour son évacuation d'un camp de Roms. Une quarantaine de personnes installées sur des terrains privés à Château-Gombert, dans le 13e arrondissement de Marseille, en ont été expulsées, lundi 3 septembre. Quatre jours plus tôt, un autre campement avait été évacué dans le même quartier.

La préfecture des Bouches-du-Rhône a précisé que l'évacuation était menée à la demande de deux propriétaires et intervenait dans le cadre d'un flagrant délit, dans les 24 heures suivant l'installation des Roms. Les personnes installées sur ces terrains sont peut-être les mêmes que celles évacuées quelques jours plus tôt. Le 30 août, une centaine de Roms, dont une vingtaine d'enfants, avaient été expulsés d'un campement de baraquements et de caravanes dans ce même quartier du nord de la ville.

"Il y a un discours officiel porté par les dirigeants politiques, mais dans la pratique, on continue à expulser sans leur proposer de solution, sinon de continuer leur errance ou de retourner en Roumanie", a déploré Bernard Eynaud, de la Ligue des droits de l'homme des Bouches-du-Rhône. Depuis plusieurs jours, les évacuations de campements de Roms se succèdent, comme à Evry (Essonne), Créteil (Val-de-Marne) ou Stains (Seine-Saint-Denis). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.