Loi littoral : les commerces de plages menacés

Nouvelle donne pour les plages de France. Il va falloir détruire la plupart des établissements en dur en bord de mer. À partir du 1er janvier, 80% du rivage devra être dégagé. C’est ce que prévoit le dernier décret de la loi littoral. 

FRANCE 2

Sur nos plages, l'été prochain, le paysage va changer. Les restaurants et paillotes les pieds dans le sable, il faut oublier. Au 1er janvier 2017, la loi littoral s'attaque aux commerces de plages. Après des années sans limite, il va y avoir des règles et cela commence sur le sable où les parasols et les transats ne sont plus les bienvenus. Dans le sud de la France, l'enjeu est de taille. Les plages sont privées jusqu'à 75%.

L'été prochain, la moitié des plagistes va fermer

Avec la nouvelle loi littoral, ce sera au maximum 50%. De leur côté, les professionnels sont inquiets. 600 établissements de plages sont recensés dans le sud de la France. Depuis des décennies, les patrons louaient quelques mètres carrés de sable, montaient des restaurants et c'est tout. Cette époque est terminée. L'été prochain, la moitié des plagistes va fermer et ceux qui restent devront faire des travaux. Objectif : tout détruire pour reconstruire avec cette fois des structures démontables, c'est ce que dit la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT