Littérature : le pistolet de Verlaine vendu aux enchères

Le 10 juillet 1873, à Bruxelles, le poète Paul Verlaine tire deux coups de feu sur son amant Arthur Rimbaud, épilogue d'une histoire d'amour faite de passion et d'alcool. Mercredi 30 novembre prochain, le revolver en question sera vendu aux enchères à Paris.

FRANCE 3

Leurs amours furent tumultueuses. Après une brouille à Londres avec Rimbaud, Verlaine se réfugie à Bruxelles. Il est déprimé, suicidaire, et espère renouer avec son épouse Mathilde. "Il est dans un état d'esprit assez trouble, comme souvent. Chacun sait qu'il boit beaucoup", analyse Marc Danval, de l'association des amis de Rimbaud. Mais très vite, Rimbaud rejoint son ainé. Retrouvailles amicales puis orageuses.

Deux ans de prison pour Verlaine

Cette fois, c'est Rimbaud qui veut partir. Verlaine est damné, il tire. Ce comportement vaut à Verlaine deux ans de prison à Mons, malgré la lettre de Rimbaud au juge de Bruxelles qui exclut toute préméditation. Le revolver est restitué à l'armurier qui l'avait vendu, il sera retrouvé et expertisé il y a quelques années. Il sera mis aux enchères le 30 novembre prochain. Il est estimé entre 50 000 et 70 000 euros.
 

Le JT
Les autres sujets du JT