Les universités de plus en plus nombreuses à sélectionner leurs étudiants

Jihane Benzina se penche pour France 2 sur l'envolée du nombre d'étudiants et sur les méthodes quelque peu controversées des universités pour recruter leurs étudiants.

FRANCE 2

Facs surchargées, amphithéâtres trop petits... Ces dernières années, le nombre d'étudiants s'est envolé. Jihane Benzina le confirme, chiffres à l'appui. Cette année, on compte 2 470 000 étudiants, soit "deux fois plus qu'il y a 25 ans". "Rien qu'à l'université, cette année, ils étaient 65 000 étudiants supplémentaires", ajoute la journaliste de France 2.

"Une manière de se réserver les meilleurs profils"

Les universités n'ont, selon la loi, pas le droit de sélectionner les étudiants. Pourtant, dans de nombreux cursus, il est question de jury d'admission, de sélection sur dossier et d'entretien de motivation. "Cela n'a rien d'exceptionnel car 54 établissements sur 73 pratiquent une sélection aujourd'hui en France. Et cette tendance s'est accélérée en un an; l'année dernière, elles étaient 33 universités à la pratiquer", poursuit Jihane Benzina.
La journaliste conclut : "Officiellement, pour l'université, c'est une matière d'endiguer cet afflux d'étudiants. Mais plus officieusement, c'est aussi une manière de se réserver les meilleurs profils".

Le JT
Les autres sujets du JT
Etudiants à l\'université de la Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 11 décembre 2012.
Etudiants à l'université de la Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 11 décembre 2012. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)