Les jeunes d'aujourd'hui ? "Egoïstes", "paresseux" et "révoltés"

Un sondage publié mercredi par "Le Monde" révèle que la population française porte un regard acéré sur la jeunesse actuelle. 

Le campus de l\'université Bordeaux-II (Gironde), en février 2011.
Le campus de l'université Bordeaux-II (Gironde), en février 2011. (VALINCO / SIPA)

"Egoïstes", "paresseux", "intolérants" : le regard des Français sur leurs jeunes n'est pas des plus tendres, comme le prouve un sondage Ipsos-Logica Business Consulting publié par Le Monde, mercredi 23 novembre. 

Cette enquête révèle que 83 % des personnes interrogées jugent les jeunes d'aujourd'hui "différents" d'elles au même âge. Cette disparité est source d'incompréhension, explique le quotidien.

Les jeunes Français sont en effet qualifiés d'égoïstes (63 % des sondés), paresseux (53 %) et intolérants (53 %). Détail étonnant : la jeunesse pose un regard très critique sur elle-même puisque ces adjectifs sont repris chez les moins de 30 ans. 

Des jeunes indignés

La confiance n'est donc pas de mise dans cette frange de la population. Et pour cause : selon le sondage, 71 % des personnes estiment que la situation de la jeunesse actuelle s'est détériorée par rapport à avant, notamment dans l'emploi, le logement et le pouvoir d'achat. 

Cela explique peut-être pourquoi 70 % des sondés estiment que les jeunes sont révoltés. Ce mot ne trompe pas, alors que les "indignés" tentent de faire entendre leur voix. 

Sondage réalisé par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1 014 personnes, les 18 et 19 novembre 2011, en partenariat avec France Inter.