Le Téléthon veut produire et commercialiser des médicaments contre les maladies rares

L'annonce a été faite ce vendredi 9 octobre par l'association.

FRANCE 3

L'association du Téléthon souhaite créer son propre centre de développement et de production de thérapies géniques.
Depuis 28 ans et les débuts du Téléthon, un milliard d'euros ont été investis dans la recherche. En 2019, l'association espère passer à l'étape industrielle et vendre des médicaments issus de sa recherche.
"C'est très important pour nous de valoriser tout ce qui a été possible, tout ce qui est possible et ce qui demain continuera d' être possible avec la générosité publique française, avec aussi l'apport des chercheurs académiques" explique Laurence Thiennot-Herment, présidente d'AFM-Téléthon qui évoque des médicaments à prix "maîtrisés et transparents".

Un espoir de plus pour les malades

À Évry en région parisienne, le laboratoire trop petit de l'AFM va tripler sa surface. Les chercheurs travailleront sur les myopathies, mais aussi sur les maladies de l'oeil, du foie ou du sang. Dès cette année, quatre traitements sont testés sur des malades.
En France sur les 6 000 à 8 000 maladies rares connues seul 1% ont un traitement. Trois millions de Français sont concernés.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une technicienne de laboratoire travaille, le 27 octobre 2004, dans le laboratoire Généthon d\'Evry (Essonne).
Une technicienne de laboratoire travaille, le 27 octobre 2004, dans le laboratoire Généthon d'Evry (Essonne). (PASCAL PAVANI / AFP)