"Le bal des dézingueurs" révèle les "off" entre journalistes et politiques

La journaliste politique Alba Ventura est l'invitée des Cinq Dernières Minutes de France 2 ce mercredi 16 mars. Elle livre ses confidences sur les conversations privées entre journalistes et politiques censées rester "off".

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Rendre publiques des conversations privées entre journalistes et politiques, c'est l'idée du Bal des dézingueurs (édité chez Flammarion), l'ouvrage que la journaliste politique Alba Ventura cosigne avec Laurent Bazin. La journaliste est l'invitée des Cinq Dernières Minutes du 13 heures de France 2 ce mercredi 16 mars.

"C'était pour expliquer aux gens qu'un déjeuner politique n'est pas un déjeuner de fiesta, mais de travail d'abord", assure la journaliste Alba Ventura. Objectif de son livre également, démontrer que le "off" n'existe plus. "On n'est pas des complices des politiques, leurs amis encore moins", confie-t-elle.

"L'action politique est devenue de la communication"   

Le dîner politique devient un instrument de communication à outrance. "Aujourd'hui l'action politique est plus devenue de la communication que de l'action en tant que telle", déplore Alba Ventura. Le dîner politique reste cependant également un moyen de décrypter des lois, d'expliquer des actions. Un dîner invite à la confession. Les politiques sont plus stressés sur un plateau ou lors d'une conférence de presse officielle. "Jean-Vincent Placé pratique très bien ce off", confie la journaliste.

Un "off" qui livre quelques secrets. On découvre par exemple que la violence en politique ne fait qu'augmenter et se fait plus à l'intérieur de chaque camp politique, car il y a de plus en plus de compétition. "Ce qui serait bien, c'est que l'action politique prime sur la communication", conlut Alba Ventura.  

Le JT
Les autres sujets du JT