Cet article date de plus de six ans.

L'heure de la cueillette du muguet a sonné

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Chaque année, le muguet représente 15 à 20 millions d'euros de chiffre d'affaires dans la région nantaise.

À huit jours du 1er mai, la cueillette du muguet a débuté. À Carquefou, dans la Loire-Atlantique, des petites mains s'affairent à récolter les brins, après des mois de conservation dans des serres peintes en blanc. L'objectif ? "Éviter que le soleil donne directement, car il faut savoir que le muguet est une fleur de sous-bois", explique Jean-Pierre Cheminant, co-gérant de la société Cheminant.
 
Cette production mobilise 4 000 saisonniers sur une quinzaine de jours. "C'est un bon job d'étudiants parce qu'après on a toute notre après-midi de libre. On finit à 13h30 donc on peut bosser pour nos cours, c'est super pratique", témoigne Eléa Sedraine.

Livrés aux grossistes dès vendredi 

Une fois cueilli, chaque brin est trié puis calibré à l'aide d'une caméra. "La caméra détecte toutes les longueurs, le nombre de clochettes, les clochettes blanches, les clochettes vertes, le diamètre de la tige", précise Antoine Cheminant, responsable de la chaîne de tri.

Les bouquets seront ensuite livrés au grossiste à partir de vendredi pour être ensuite aux fleuristes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.