Interpellation musclée de Joué-les-Tours : les deux femmes vont porter plainte

Elles déposeront plainte contre l'un des deux policiers impliqués pour "violence aggravée avec arme".

Un policier lors d\'une interpellation à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), le 18 août 2013.
Un policier lors d'une interpellation à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), le 18 août 2013. (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)

Les deux femmes objet d'une interpellation musclée filmée dimanche matin dans le quartier de la Rabière, à Joué-les-Tours (Indre-et-Loire), vont porter plainte contre l'un des deux policiers impliqués. C'est l'une des avocates en charge de leur défense qui l'a annoncé jeudi 22 août. Elles vont porter plainte pour "violence aggravée avec arme", a précisé Me Florence Carle.

L'avocate défend Ghislaine, âgée de 41 ans, veuve et en charge de six enfants. Elle est convoquée devant le tribunal correctionnel le 22 septembre pour "outrage et rébellion". L'autre femme, Sophie, qui va aussi porter plainte, est âgée de 22 ans. Les deux femmes ont été entendues mercredi et jeudi par les policiers de l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) et ont fourni une autre version que celle des policiers impliqués dans cette interpellation.

Selim, l'un des auteurs de la vidéo de cette interpellation qui a fait le tour du web, a aussi été entendu par l'IGPN. Les amis des jeunes auteurs des vidéos organisent une marche samedi matin à Joué-les-Tours en direction du commissariat de la commune.