Un traiteur d’Eure-et-Loir lance avec succès un distributeur automatique de plats cuisinés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Un traiteur d’Eure-et-Loir lance un distributeur de plats cuisinés
Article rédigé par
France Télévisions

Pour compenser le ralentissement de son activité en raison du coronavirus, ce restaurateur a lancé un distributeur automatique de plats cuisinés qu’il approvisionne tous les trois jours. #IlsOntLaSolution

On connaissait les distributeurs de confiseries, de boissons, de baguettes ou même de pizzas, voici désormais le distributeur de plats cuisinés. Le premier du nom en Eure-et-Loir, Distrib’frais a été inauguré à Mézières-au-Perche (Eure-et-Loir) par le traiteur Pascal Vlieghen, en manque de clientèle depuis un an.

Une nouveauté dans ce village tranquille. "À moins de 4-5 kilomètres, il n’y a rien et le soir à partir de 18 heures, tous les commerces sont fermés. Et même en temps normal, à partir de 20 heures il n’y a plus de commerce ouvert", détaille le restaurateur qui avait initialement pensé à mettre en place un service de livraison. Mais un tel dispositif aurait demandé une trop grande logistique pour son entreprise.

322 repas distribués

Alors avec son épouse, ils contactent une société basée dans le Nord et spécialisée dans la conception de distributeurs. Cette dernière crée une machine contenant 40 casiers. Distrib’frais est ouvert toute la semaine, 24h/24. Avec un joli succès. 322 repas ont été vendus en trois semaines.

Les plats sont renouvelés tous les trois jours et distribués dans des emballages recyclables. Dans les cuisines du traiteur, on s’adapte à la nouvelle présentation en barquette. "On travaille totalement différemment. C’est mis en barquette chez nous, installé dans un distributeur et c’est le client qui va réchauffer ses plats à la maison. Donc il a fallu revoir tout le processus de certaines de nos recettes".

Pour déguster cette cuisine, il faut compter 5 à 18 euros selon la formule. Pascal Vlieghe prévoit l’installation de prochaines bornes de distribution dans les villages voisins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.