Dans le Loiret, un bus itinérant se déplace pour faciliter les démarches administratives

Publié
{}
FTR
Article rédigé par
France Télévisions

Pour combler le manque de services administratifs de proximité, le département du Loiret a mis en place un bus France Services qui va à la rencontre des habitants d'une vingtaine de communes. #IlsOntLaSolution

Dans une enquête Odoxa-Dentsu Consulting* publiée en 2019, près des deux tiers des Français (63%) habitant en zones rurales estimaient qu’ils n’avaient pas de services publics suffisamment nombreux sur leur territoire, en matière de santé, d'emploi ou d'accès à la poste.

Un constat qui n’est pas nouveau et qui a conduit l’État et les collectivités à financer des bus labellisés France services. Leur mission : sillonner les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et les cantons ruraux pour permettre aux habitants d’effectuer des démarches administratives en étant accompagnés par un agent qui les guide dans l’utilisation des supports numériques. 

 

Échange direct

Le département du Loiret vient de se doter d’un bus de ce type qui circule depuis le 11 avril dans 20 communes de la Communauté de communes des Loges, dans le centre du Loiret. Pour le moment, il s’agit d’une expérimentation. Le dispositif  pourrait voir son rayon d’action étendu "à condition qu’il rencontre vraiment son public dans la durée", souligne Marc Gaudet, le président du Département. 

"L’idée, c’est que l’usager puisse être à moins de 20 minutes d’un lieu où administrativement, il puisse entamer des démarches", précise Laurence Bellais, vice-présidente du Conseil départemental du Loiret. Pour répondre aux demandes des usagers, six organismes sont partenaires de cette opération : L’Adil-Faire (qui conseille sur les questions juridiques, financières et fiscales du logement), les CAF, CPAM, Maison de justice et du droit, Carsat et DGFIP.

Dans le bus, un ordinateur, une imprimante, un scanner et la possibilité de faire des visioconférences. Deux agents sont dédiés à l’aide aux démarches. Leur présence est un vrai plus, pas seulement pour aider techniquement les usagers.

Ce qui leur manque dans leurs démarches administratives, c’est d’avoir un échange en direct avec une personne bien réelle qui pourra répondre rapidement à leurs questions

Hélène Coubret

Assistante administrative

 

Éviter le découragement

C’est peut-être là qu’un tel service prend tout son sens. Dans une enquête sur l’accès aux droits publiée en 2017, le deuxième problème le plus cité est en effet la difficulté des usagers à contacter une personne (38%) dans le cadre de démarches administratives. Des résultats qui sont directement à mettre en relation avec la dématérialisation croissante des services et la réduction du nombre de guichets.

Le risque, c’est le découragement. Les publics isolés, précaires, âgés mais aussi une part de jeunes, finissant par “abandonner les démarches à la suite de l’expérience de difficultés. Ce qui débouche sur des situations de non-recours aux droits". D'où l'importace de trouver des solutions concrètes et adaptées à ces publics.

Viser l'autonomie

Reste que ce si ce bus va circuler toutes les semaines à jours et horaires fixes (voir plus bas), le but est bien que les usagers deviennent autonomes comme le rappelle Julie Orhon, assistante administrative : "Le but est qu’à terme, ils fassent tous seuls, tous seuls en leur prêtant le matériel s’ils n’ont pas la possibilité de le faire chez eux." 

Le coût de ce bus France Services : 122 000 euros pris en charge pour une moitié par le Département du Loiret qui a recruté deux agents, et pour l’autre moitié par l’État et la Banque des territoires. Son fonctionnement est estimé à 80 000 euros par an. 

 

Les 20 communes du Loiret concernées par ce service gratuit : Vienne-en-Val, Vitry, Saint-Martin-d’Abbat, Darvoy, Jargeau, Saint-Denis-de-l’Hôtel, Seichebrières, Châteauneuf, Sandillon, Combleux, Sully-la-Chapelle, Sigloy, Fay-aux-Loges, Sury-aux-Bois, Donnery, Ouvrouer, Tigy, Ingrannes, Bouzy et l’ADS Beauce à Sologne (Jargeau).

Les horaires de passage : de 9h30 à midi et de 14 heures à 16h30, du lundi au vendredi. Plus d’infos sur le site de votre commune ou du Département du Loiret.

*Cette enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée par internet les 20 et 21 février 2019, sur un échantillon de 1 004 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.