Culottes menstruelles : la judoka Clarisse Agbégnénou change les règles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Des culottes menstruels pour les sportives
Article rédigé par
France Télévisions

La judoka Clarisse Agbégnénou, plusieurs fois championne du monde, d'Europe et médaillée d'argent aux derniers JO, veut mettre "au tapis" le tabou des règles. Cette sportive est devenue l’ambassadrice d’une culotte menstruelle fabriquée dans l'Ain. #IlsOntLaSolution

Elle pourrait être l’une des stars tricolores des JO de Tokyo cet été : l'athlète Clarisse Agbegnenou. Sportive engagée, la judoka la plus titrée de France a décidé de briser le tabou des règles dans le sport, à travers une collaboration avec la marque française de culottes menstruelles Réjeanne.

"Moi qui ai fait du judo en kimono blanc, c’est compliqué. De nombreuses fois entre les entraînements, j’ai dû aller aux toilettes pour tout changer (…) toutes les femmes en ont besoin et dans le sport, on a beaucoup de difficultés."

Clarisse Agbégnénou

Une marque 100 % française  

Une partie de ces sous-vêtements est confectionnée à Bourg-en-Bresse, dans l’Ain. Ces dessous menstruels sont très absorbants pour apporter aux femmes un confort maximum. Couleurs, matières, formes, la judoka a beaucoup collaboré au développement de cette collection entièrement réalisée à la main et 100% made in France.


"De la première étape jusqu’à la pose finale de l’étiquette, tout est fabriqué en France, que ce soit dans la région Rhône-Alpes ou en Bretagne. On essaie d’avoir une production la plus locale possible", explique Alexandra Rychner, la cofondatrice de Réjeanne. Ultime gage de qualité, la marque vient d’obtenir la certification "Origine France Garantie".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.