La reine de la nuit Régine s’est éteinte à 92 ans

Publié Mis à jour
La reine de la nuit Régine s’est éteinte à 92 ans
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. Hakim, N. Lemarignier, M. Vial, N. Beddiaf, A. Canestraro - franceinfo
France Télévisions

Régine n’est plus. La reine de la nuit parisienne s’est éteinte le dimanche 1er mai à 92 ans. Portrait et retour sur sa vie, qu'elle aura vécue comme une fête.

Chanteuse populaire et icône de la nuit, Régine avait démarré sa carrière dans les années 60 avec des refrains cultes de la chanson française comme Les P’tits Papiers, une chanson écrite par Serge Gainsbourg. Elle a également collaboré avec Charles Aznavour, Barbara ou encore Henri Salvador. On la connaissait aussi pour ses reprises ou des chansons exubérantes comme La grande Zoa en 1973. Et elle aura inspiré la jeune génération comme Larusso, qui reprendra, en 1998, son tube Tu m’oublieras.

"La nuit est orpheline, elle a perdu sa reine" 

Marquée par son enfance tragique, fille de juifs polonais cachée pendant la Seconde Guerre mondiale à Belleville, Régine n’hésitera pas à s’engager et à militer pour les sans-papiers ou dans la lutte contre la drogue. Collectionneuse de discothèques mythiques (le New Jimmy’s, le Palace) dans la capitale ou à son nom dans le monde entier, Régine aura été la reine de la nuit. Ses amis comme Pierre Palmade ou Line Renaud lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. "La nuit est orpheline, elle a perdu sa reine", a déclaré la chanteuse et actrice.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.