Journée sans voiture : quelles conséquences sur la pollution ?

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, Alexia Mayer s'intéresse aux effets de la journée sans voiture à Paris.

FRANCE 2

L'objectif de la journée sans voiture est de réduire le nombre de véhicules circulant dans Paris. L'opération porte-t-elle ses fruits ? "Il y a un effet réel : en 15 ans, -30% de trafic à Paris. La première conséquence, c'est sur la pollution de l'air. Elle a diminué : -35% de particules fines et -13% d'émissions de CO2. Résultat, on respire mieux", commente Alexia Mayer sur le plateau du 20 Heures de France 2.

Améliorer la qualité de l'air

Ces résultats sont-ils uniquement dus à la réduction du trafic? "Oui et non. Moins de circulation c'est moins de voitures et donc moins de pollution. Mais en réalité, ce qui a joué, c'est qu'on a modernisé le parc automobile pour s'aligner sur les normes européennes. Du coup, les voitures polluent moins. L'amélioration de la qualité de l'air s'explique aussi par des actions menées sur les autres sources de pollution comme l'industrie et le chauffage", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Durant la journée sans voitures, à Paris, le 25 septembre 2016.
Durant la journée sans voitures, à Paris, le 25 septembre 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)