Lille : les opposants à un projet d'aménagement installent un doigt d'honneur géant

La métropole lilloise a lancé un vaste projet pour aménager la friche Saint-Sauveur. Mais des associations écologistes critiquent l'urbanisation de cet espace.

Des Lillois profitent des terrasses de l\'espace Saint-Sauveur, le 2 octobre 2015.
Des Lillois profitent des terrasses de l'espace Saint-Sauveur, le 2 octobre 2015. (GUILLAUME SOULARUE / ONLY FRANCE / AFP)

Le message est clair. Les opposants à l'aménagement de la friche Saint-Sauveur, à Lille (Nord), ont installé un doigt d'honneur géant, samedi 4 mai. "C’est au beffroi de l’hôtel de ville que s’adresse clairement ce poing rageur", explique La Voix du Nord (article payant). Avec ses quatre mètres de haut, l'installation a été faite en bois de cagettes et symbolise l'opposition au projet d’aménagement de l’ancienne gare ferroviaire. 

La métropole européenne lilloise a mis en place un vaste projet pour aménager le site de 23 hectares. Il "prévoit qu'une grande allée centrale (...) traverse le quartier d’est en ouest. Au nord de ce cours central s’organiseront des espaces culturels, de rencontre, de loisirs et des équipements sportifs, dont une piscine olympique, qui rythmeront la vie du quartier", décrit la mairie sur son site. Le projet comprend aussi la construction d'"espaces d’habitation variés", de "commerces et services de proximité, et de nombreux petits espaces verts".

Mais "les écologistes, explique France Bleu Nord, estiment que le projet dessiné par la mairie, qui a vu le jour à la fin des années 2010, n’intègre pas la prise de conscience qui a suivi la COP21 et les études scientifiques qui mettent en avant l’effondrement de la biodiversité".