Nord : évacuation d'un campement de migrants à Grande-Synthe

Les forces de l'ordre sont arrivées sur place vers 7 heures mardi matin. Cette évacuation avait été maintes fois reportée.

Des CRS et gendarmes mobiles évacuent le gymnase, à Grande-Synthe, le 17 septembre 2019.
Des CRS et gendarmes mobiles évacuent le gymnase, à Grande-Synthe, le 17 septembre 2019. (MATTHIEU DARRIET / FRANCE-BLEU NORD)

L'évacuation d'un campement de migrants a commencé mardi 17 septembre matin à Grande-Synthe, près de Dunkerque, dans le Nord, rapportent nos confrères de France Bleu Nord. Les forces de l'ordre sont arrivées sur place vers 7 heures mardi matin. Cette évacuation avait été maintes fois reportée.

Essentiellement des Kurdes irakiens

Entre 800 et 1 000 migrants, essentiellement des Kurdes irakiens, sont installés dans un gymnase et dans des tentes regroupées autour du bâtiment. Le gymnase avait été ouvert par la mairie l'hiver dernier. L'État souhaite "mettre à l'abri tous les migrants" qui le souhaitent dans des centres d'hébergement dans toute la région.

Ce n'est pas la première évacuation à Grande-Synthe : après les évacuations, les camps se reforment après avec des migrants souhaitant rejoindre l'Angleterre.