Dimanche en politique, France 3

Migrants : la périlleuse traversée de la Manche

Quasiment chaque nuit, des migrants bravent le froid et les dangers de la mer pour tenter de traverser la Manche afin de rallier la Grande-Bretagne. Des dizaines de migrants ont été interceptés samedi 1er juin.

Des migrants, épuisés, sont arrêtés par la police alors qu'ils traversaient la Manche. 75 personnes, dont des individus mineurs, réparties sur dix embarcations, ont tenté de rejoindre les côtes britanniques entre Douvres et la petite ville de Winchelsea Beach en Angleterre. "On a vu l'hélicoptère qui passait. Il y a avait plein de personnes allongées, éparpillées sur la plage. On passait par là avec mon bateau, et les secours sont arrivés ensuite. C'est terrible", explique Steve Roberts, un témoin de la scène.

Une hausse spectaculaire des traversées clandestines

Sur les dix bateaux, sept ont été interceptés par les garde-côtes anglais et français. Les passagers, de nationalité inconnue, ont été arrêtés. Mais ces traversées inquiètent le Royaume-Uni. Avec la météo favorable, certains redoutent une hausse des arrivées clandestines. "Les autorités françaises et anglaises ont signé un accord en janvier qui devait stopper la crise. Mais, on voit bien avec cette traversée inédite, que cet accord ne marche pas", critique Charlie Elphicke, un député conservateur britannique. En 2018, 70 traversées ont été enregistrées, contre seulement 12 en 2017.

Des migrants tentent de traverser la Méditerranée au large de la Libye, le 19 janvier 2019.
Des migrants tentent de traverser la Méditerranée au large de la Libye, le 19 janvier 2019. (FEDERICO SCOPPA / AFP)