Migrants : 120 policiers supplémentaires mobilisés à Calais

Un migrant a trouvé la mort, à l'intérieur du tunnel sous la manche, dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 juillet. Il souhaitait passer au Royaume-Uni.

France 3

Alors que les tentatives d'intrusions dans le site d'Eurotunnel des migrants à Calais se multiplient, le gouvernement a mobilisé 120 CRS supplémentaires, mercredi 29 juillet. Et pour cause, hier soir, un migrant a perdu la vie alors qu'il tentait de rejoindre l'Angleterre, en empruntant le tunnel sous la Manche. C'est le neuvième mort depuis le mois de juin. 

Au micro de France 3, un autre explique qu'il envisage aussi cette périlleuse traversée. "J'ai appris aujourd'hui qu'un homme était mort, hier. Je suis triste, ça pourrait m'arriver aussi mais partir est ma seule option", assure-t-il.

Un investissement de 13 millions d'euros

Au lendemain de ce drame, le ton est monté entre la société Eurotunnel et le gouvernement français. Ce dernier reproche à l'entreprise de ne pas faire les efforts nécessaires en matière de sécurité. Des accusations qui ont fait réagir la société. Elle assure avoir investi beaucoup d'argent pour assurer la sécurité du site : 13 millions d'euros, rien qu'au premier semestre. Eurotunnel affirme également avoir intercepté 37 000 migrants par ses propres moyens depuis janvier.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants qui tentent de passer au Royaume-Uni, autour du site Eurotunnel à Calais, le 29 juillet 2015. 
Des migrants qui tentent de passer au Royaume-Uni, autour du site Eurotunnel à Calais, le 29 juillet 2015.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)