Des migrants heureux d'avoir quitté la "jungle" de Calais

Ils sont arrivés dans un centre d'accueil un peu partout en France ce lundi 24 octobre. Première soirée, première nuit hors de la "jungle" de Calais. Le début d'une nouvelle vie peut-être.

France 3

Leur voyage fut long, mais sur leur visage, ils arborent de larges sourires. Ce lundi soir, pour la première fois depuis des mois, ces migrants vont dormir au chaud. Fini Calais et son bidonville. "Je me sens tellement heureux. Dans la "jungle", il faisait froid. On n'avait rien, pas de couverture alors ce soir je suis bien", confie un homme au micro de France 3.

Vêtements, cantines, douches...

À Cancale (Ille-et-Vilaine), tout est prêt pour les accueillir : des vêtements propres, une cantine, des douches et un lit douillet. De quoi leur permettre de prendre du recul. Toute la journée, ce sont plus de 2 000 migrants qui ont quitté Calais en bus pour onze régions de France. À Chardonnay, village de Saône-et-Loire, douze Soudanais sont arrivés dans l'après-midi. Ils auront accès à des soins et à des cours de français. Leur arrivée ne plaît pas à tout le monde. "Il n'y a rien pour eux ici, pas un commerce", se plaint une habitante. Au total, 7 500 places ont été réservées pour les migrants dans 450 lieux en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants embarquent dans les bus pour quitter la \"jungle\" de Calais le 24 octobre 2016
Des migrants embarquent dans les bus pour quitter la "jungle" de Calais le 24 octobre 2016 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)