Campement de Paris : d'où viennent les migrants ?

Près de 2 500 migrants se sont installés dans un camp de fortune aux abords du métro Stalingrad dans le nord-est de Paris. Un camp qui sera démantelé dans les prochains jours.

France 2

Des centaines de migrants sont entassés dans des abris de fortune sur ce boulevard du nord de Paris. Ces bénévoles distribuent régulièrement de la nourriture ici. Depuis huit jours, les migrants ne cessent d'affluer. Il y a une semaine, c'était justement la date du démantèlement de la "jungle". Mohammed est Soudanais. il est arrivé hier, vendredi 28 octobre, à Paris en provenance de Calais (Pas-de-Calais).

2 000 migrants évacués de ce même quartier il y a un mois

"Je ne voulais pas aller dans les centres d'accueil, car je veux aller en Angleterre. Quand ils ont commencé à vider Calais, je suis venu ici en attendant de trouver un moyen d'y aller", confie le migrant. Mais est-ce la majorité ici ?  Non selon Bernard Cazeneuve et le préfet d'Ile-de-France. Cela fait des années qu'il y a des campements dans le nord de Paris en parallèle de la "jungle". Il y a un mois, 2 000 migrants avaient été évacués de ce même quartier. Aujourd'hui, la plupart des migrants ici ne sont jamais passés par Calais. Ils viennent notamment d'Italie. Certains ont même demandé l'asile en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants soudanais installés avenue de Flandres, dans le 19e arrondissement de Paris, le 28 otcobre.
Des migrants soudanais installés avenue de Flandres, dans le 19e arrondissement de Paris, le 28 otcobre. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)