Calais : cinq migrants secourus alors qu'ils tentaient de traverser la Manche

Ils ont été secourus en pleine mer tôt le matin, samedi 6 février, alors que leur embarcation dérivait. En hypothermie, ils ont été conduits à l'hôpital.

france 2
Ils comptaient traverser le détroit du Pas-de-Calais pour retrouver l'Angleterre, à bord d'un petit bateau de pêche. Cinq migrants d'origine iranienne ont été secourus ce samedi 6 février au large de Calais. Ils avaient prévu le gilet de sauvetage, le carburant, mais à cause des vents violents, leur embarcation a dérivé. "Ils n'en avaient plus pour longtemps. L'un d'entre eux était en hypothermie. Il était à 35 ou 36 degrés de température corporelle", explique Bernard Barron, président de la société nationale de sauvetage en mer de Calais.

Aucune chance d'y arriver

C'est l'un des migrants qui a prévenu les secours. Il a rejoint la plage de Sangatte (Pas-de-Calais) à la nage. Vers 5h30, les services de sauvetage ont réussi à retrouver l'embarcation, remplie d'eau, grâce à la lumière d'un téléphone portable. Le détroit est le plus fréquenté du monde, mais aussi l'un des plus dangereux. Pour les marins du secteur, cette tentative n'avait aucune chance d'aboutir avec un tel bateau. Il y a bien trop de courant.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le bateau dans lequel les cinq migrants ont tenté de traverser la Manche, le 6 février 2016, avant d\'être secourus au large de Sangatte (Pas-de-Calais).
Le bateau dans lequel les cinq migrants ont tenté de traverser la Manche, le 6 février 2016, avant d'être secourus au large de Sangatte (Pas-de-Calais). (MARIANNE MAS / FRANCE 2)