VIDEO. Haute-Savoie : 700 personnes évacuées, autour du glacier de Tête Rousse

Dans la nuit de dimanche à lundi, l'alarme du système de surveillance du glacier et de sa poche d'eau s'est déclenchée.

France 2

Il était 2 heures du matin quand l'alarme a retenti. Quelque 700 habitants des communes voisines du glacier de Tête Rousse, dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie), ont dû être évacués, dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 juillet. Le système d'alerte du glacier s'est déclenché, obligeant habitants et touristes des communes de Saint-Gervais, Sallanches, Passy et Domancy à quitter leur domicile.

Toutefois, tous ont pu regagner leur lit vers 4h30, après une reconnaissance du glacier par le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix. La poche d'eau du glacier n'a pas bougé dans la nuit, et l'alarme a peut-être été déclenchée par les orages, selon le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex.

Le glacier suspendu de Tête Rousse, à 2 950 mètres d'altitude, fait l'objet d'une surveillance de tous les instants. Une poche d'eau se loge sous une épaisse couche de glace. En cas de rupture de cette dernière, l'eau pourrait déferler sur les villages voisins.

Reportage de Tiphaine de Tricornot et Philippe Fivet, à Saint-Gervais. 

Le glacier de Tête Rousse, en Haute-Savoie, à près de 3 000 mètres d\'altitude, le 3 octobre 2012.
Le glacier de Tête Rousse, en Haute-Savoie, à près de 3 000 mètres d'altitude, le 3 octobre 2012. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)