Cet article date de plus de sept ans.

Plusieurs centaines de taxis mobilisés à Roissy et Orly contre la concurrence des VTC

Ils protestent, à l'occasion d'une manifestation nationale, contre les voitures de tourisme avec chauffeur, accusés de concurrence déloyale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des chauffeurs de taxi manifestent à proximité de Paris, le 13 janvier 2014. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Une nouvelle fois, ils veulent dénoncer la concurrence des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC). Plusieurs centaines de taxis étaient rassemblés, lundi 10 février au matin, aux aéroports de Roissy et d'Orly, à l'occasion d'une manifestation nationale. La deuxième en moins d'un mois.

A Roissy-Charles-de-Gaulle, les grévistes se sont donné rendez-vous dès 6 heures sur la base arrière des taxis, dans un concert de klaxons, autour d'une banderole "55 000 taxis en colère". A Orly, une centaine de véhicules stationnés en tête des stations taxis bloquaient la prise en charge des clients, selon une source aéroportuaire.

"On ne se bat pas à armes égales"

Les taxis sont remontés après la suspension mercredi par le Conseil d'Etat d'un décret imposant un délai obligatoire de 15 minutes entre la réservation d'un VTC et la prise en charge du client. "On ne se bat pas à armes égales, juge un syndiqué CGT. C'est comme si on demandait à deux boxeurs de monter sur le ring, mais l'un des deux, vous lui attachez les deux bras derrière le dos."

Le gouvernement a déjà annoncé la mise en place d'une "mission de concertation" sur la question, sans réussir à calmer la grogne. Les cortèges, réunis à l'appel de cinq syndicats, CFDT, CGT, FO, SDCTP et CST, devaient quitter les aéroports parisiens vers 8 heures, pour converger vers le Champ-de-Mars, dans le centre de Paris, où ils stationneront toute la journée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Conflit taxis - VTC

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.