Moselle : la page Facebook de Bitche censurée à cause d'une ressemblance avec une insulte en anglais

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Moselle : la page Facebook de Bitche censurée à cause d'une ressemblance avec une insulte en anglais
France 3
Article rédigé par
France 3 Alsace, C. Rothéa, O. Stephan, J. Ledig - France 3
France Télévisions

Le maire et les habitants de Bitche, en Moselle, sont très remontés contre Facebook. La page de la commune a été supprimée pendant trois semaines. "Bitch" étant une insulte en anglais, les algorithmes ont censuré toutes les références à la ville.

La page Facebook de la ville de Bitche (Moselle) a été bannie du réseau social pendant trois semaines. Facebook a associé le nom de cette commune à son homophone "bitch", une insulte dans la langue anglaise. Pour les Bitchois et les Bitchoises, l'erreur est incompréhensible. "J'ai trouvé ça totalement honteux. Bitche ne s'écrit pas de la même façon", déplore une habitante.

La mairie réfléchit à porter plainte

Sans réponse de la part de Facebook, la mairie a dû trouver une parade. "J'ai créé une page qui s'appelle 'Mairie 57230'. Parce que malheureusement, le mot 'Bitche' ne peut pas être rentré. J'ai essayé toutes les manières possibles, en espaçant d'un espace chaque lettre... Rien à faire", explique Valérie Degouy, chargée de communication à la mairie de Bitche. Agacée, la mairie réfléchit à porter plainte. Le maire invite le fondateur de Facebook à venir visiter sa ville, dont l'histoire est déjà liée aux Américains. En 1945, ce sont eux qui ont libéré la ville. Ils se sont même surnommés "les fils de Bitche" (sons of Bitche).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.