Cet article date de plus de neuf ans.

Google recrute un transfuge du Conseil national du numérique

Benoît Tabaka, secrétaire général de l'autorité, va rejoindre une équipe de lobbyistes au sein de Google France. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les bureaux de Google France lors de leur inauguration, le 6 décembre 2011, à Paris.  (JACQUES BRINON / AP / SIPA)

Mauvaise nouvelle pour le Conseil national du numérique (CNNum). Le géant Google vient d'embaucher Benoît Tabaka comme directeur du lobby en France, rapporte L'Express, lundi 14 mai. Le trentenaire était jusque-là secrétaire général du CNNum. Il rejoint Elisabeth Bargès, chargée des médias au cabinet du Premier ministre, et Alexandra Laferrière, ancienne directrice conseil d'Euro RSCG. 

Selon le site spécialiste Numerama.com, ce recrutement n'a rien d'"anodin". Google souhaite notamment "échapper à une plus forte imposition de ses activités", à savoir la taxe Google sur la publicité en ligne, souhaitée par les parlementaires français. Le choix de Benoît Tabaka est donc stratégique : son "influence (...) et son savoir-faire" dans le lobbying "pourraient s'avérer précieux", affirme Numerama. D'autant que le CNNum s'était opposé à la création de cet impôt. 

Mais ce départ risque d'affaiblir le Conseil national du numérique, autorité créée en 2011 par Nicolas Sarkozy. Elle vient tout juste de changer de patron et pourrait se voir remise en cause après l'investiture du président élu, François Hollande. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.