Emmanuel Macron : le ministre trublion agace l'exécutif

Chaque jour, le ministre alimente un peu plus les doutes sur ses intentions pour les présidentielles de 2017. Le déplacement ce jeudi 21 avril au matin aux côtés du chef de l'État visait à montrer un esprit collectif.

France 3
L'image est furtive, mais symbolique. François Hollande et Emmanuel Macron qui arrivent dans la même voiture. L'opération de communication a fonctionné quelques minutes seulement. Très vite, le trublion du gouvernement prend ses distances jusqu'à provoquer l'interrogation du chef de l'État qui le cherche. "Allez me chercher Emmanuel Macron", demande tout bas le Président.
 
Sa liberté de ton irrite au sein du gouvernement
 
Emmanuel Macron fait sa petite visite personnelle et discute avec le PDG et les salariés de l'entreprise de son côté. François Hollande a du mal à cacher son agacement et botte en touche lorsqu'on l'interroge sur son ministre. "Le sujet c'est l'emploi, c'est le seul sujet", assure-t-il. L'omniprésence, la popularité et la liberté de ton d'Emmanuel Macron irrite de plus en plus au sein du gouvernement. Certains lui reprochent de ne pas jouer collectif. "On est là, on a travaillé ensemble collectivement pour cet investissement", assure quant à lui Emmanuel Macron face aux caméras. Pourtant le 8 mai, il sera aux côtés du maire Les Républicains d'Orléans pour la fête de Jeanne d'Arc. Au programme, un discours et un bain de foule. Emmanuel Macron compte bien jouer sa partition jusqu'au bout.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse à Paris, le 9 février 2016.
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Paris, le 9 février 2016. (PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE.COM / AFP)