Procès d'Échirolles : de huit à 20 ans de prison pour dix inculpés

Dix des 12 inculpés pour les meurtres de Sofiane et Kevin ont écopé de huit à 20 ans de réclusion criminelle. Les parties civiles estiment que la justice n'a pas été rendue.

Samedi 12 décembre, le verdict du procès d'Échirolles a été très mal accueilli. A Grenoble (Isère), une bagarre a alors éclaté dans le box et dans la salle d'audience. Il aura fallu quelques minutes pour ramener le calme et pour que le président termine l'énoncé des peines : deux acquittements. Les dix autres inculpés pour le meurtre de Sofiane et Kévin sont condamnés pour meurtre à des peines allant de huit à 20 ans de réclusion. "Le meurtre, c'est porter des coups mortels à quelqu'un d'autre. Mon client a été condamné à 14 ans de réclusion sans avoir porté le moindre coup à personne", dénonce Me Bernard Ripert, avocat de la défense. 

Six semaines d'audience

Kevin et Sofiane sont pourtant morts après avoir été frappés d'une trentaine de coups de couteau. Le 28 septembre 2012 à Échirolles, ils sont sauvagement attaqués par une horde de jeunes. 12 d'entre eux sont renvoyés devant les Assises, tous accusés de meurtre. Les familles des victimes regrettent que la vérité n'ait pas éclaté. Les six semaines d'audience qui n'ont pas permis de définir qui des 12 accusés avaient porté les coups de mortel. Et un verdict à l'image de ce procès qui ne satisfait personne, excepté les deux acquittés. Tous ont annoncé qu'ils feraient appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mohamed Tadbirt, le père de Sofiane, quitte la cour d\'assises de l\'Isère à Grenoble le 12 décembre, après l\'énoncé du verdict dans l\'affaire de la rixe d\'Echirolles. 
Mohamed Tadbirt, le père de Sofiane, quitte la cour d'assises de l'Isère à Grenoble le 12 décembre, après l'énoncé du verdict dans l'affaire de la rixe d'Echirolles.  (FRANCE 3 ALPES)