Dominique Érignac : "La page n'est pas tournée"

La veuve du préfet Érignac a accepté ce mardi 6 février de revenir en Corse pour une cérémonie d'hommage à son époux, assassiné il y a 20 ans. Une femme discrète qui parle avec pudeur de sa douleur

France 3

Dominique Érignac n'était pas revenue en Corse depuis 20 ans, depuis ce jour où son mari a été assassiné. Sur le lieu du drame, accompagnée par ses enfants et par le chef de l'État, elle dévoile une plaque à la mémoire de son mari, écrite dans les langues française et corse. Puis, elle raconte ce soir de février où elle se rend au théâtre avec son époux. Un récit émouvant, doublé d'un message très politique. "La page n'est pas tournée ; comment pourrait-elle l'être d'ailleurs ?", a-t-elle déclaré.

Un discours très ferme d'Emmanuel Macron

Devant plus de 300 personnes, Emmanuel Macron prend à son tour la parole : un discours très ferme, sans la moindre ambiguïté. "Ce qui s'est passé ici (...) ne se justifie pas, ne se plaide pas, ne s'explique pas", a avancé le chef de l'État. Un message directement adressé au nationaliste Gilles Simeoni, ancien avocat d'Yvan Colonna, et désormais à la tête de l'exécutif corse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dominique Érignac.
Dominique Érignac. (MAXPPP)