Chasse : dans le Var, chasseurs et randonneurs cohabitent

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
À Seillons-Source-d'Argens (Var), chasseurs et randonneurs se partagent le territoire afin d’éviter tout risque d’accident de chasse. Sur place, ce système rassure les promeneurs et les cyclistes. -
Chasse : dans le Var, chasseurs et randonneurs cohabitent À Seillons-Source-d'Argens (Var), chasseurs et randonneurs se partagent le territoire afin d’éviter tout risque d’accident de chasse. Sur place, ce système rassure les promeneurs et les cyclistes. - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - O. Feniet / J. Ababsa/L. Dulois
France Télévisions
franceinfo
À Seillons-Source-d'Argens (Var), chasseurs et randonneurs se partagent le territoire afin d’éviter tout risque d’accident de chasse. Sur place, ce système rassure les promeneurs et les cyclistes.

À Seillons-Source-d'Argens (Var), l’organisation est millimétrée, presque militaire. Chaque week-end, depuis un mois, ils sont une trentaine à répondre à l’appel d’un jeune chef de battue de 28 ans pour chasser le sanglier. Le rappel des consignes est systématique pour éviter tout incident. En 2022, l’Office français de la biodiversité a recensé 78 accidents de chasse. En conséquence, la pratique est strictement encadrée. La sécurité est devenue une obsession à Seillons. Les chasseurs communiquent à la mairie les endroits où ils chassent le gibier.

Un système qui séduit et rassure

Ils ont décidé d’aller encore plus loin et de partager la forêt en deux. Lorsqu’ils chassent à gauche de la Route d’Espadon, le côté droit est laissé aux randonneurs. Ce système est le fruit de longues négociations avec le club de VTT de la commune, fondé par trois amis, eux-mêmes, chasseurs. Chasseurs et cyclistes coopèrent désormais pour aménager les sentiers forestiers. Cette initiative séduit dans le massif de la Sainte-Baume, là où affluent de nombreux randonneurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.