Accident de chasse : une randonneuse tuée par une adolescente qui participait à une battue aux sangliers

Publié Mis à jour
Accident de chasse : une randonneuse tuée par une adolescente qui participait à une battue aux sangliers
France 3
Article rédigé par
J.Vitaline, G.Chaine, C.Darneuville, C.Jouvante, R.Ho-A-Chuck, France 3 Auvergne, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

L’émotion est vive dans le Cantal, dimanche 20 février, au lendemain d'un nouvel accident de chasse qui a coûté la vie à une randonneuse de 25 ans.

Le drame aurait lieu sur un sentier du Cantal, en pleine forêt. André Pujade participait à une battue aux sangliers, samedi 19 février dans l’après-midi, lorsque l’ordre est donné aux chasseurs de rebrousser chemin. "On a entendu trois coups de fusil. On s’est dit que comme d’habitude, trois coups de fusil, ils ont tiré un sanglier. Après il n’y a plus eu de bruits pendant dix minutes, et tout à coup le président nous appelle au talkie-walkie et nous dit : 'Vous rangez les carabines, et vous remontez immédiatement. il y a un grave accident'", raconte le chasseur. 

Homicide involontaire 

Une jeune femme de 25 ans, qui randonnait avec un ami sur le chemin, a été touchée mortellement par un tir. Une chasseuse de 17 ans, suspectée d’en être l’auteure, a été placée en garde-à-vue dans la matinée du dimanche, pour homicide involontaire. Les habitants de Cassaniouze, le village où a eu lieu l’incident, hésitent désormais à se promener aux alentours des forêts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.