Chant en arabe en Corse : une réunion à huis clos pour tenter d'éteindre la polémique

Depuis une semaine, les habitants de Prunelli di Fium'Orbu (Haute-Corse) vivent au rythme de la polémique.

France 3

En Corse, deux institutrices ont été menacées après avoir voulu faire chanter leurs élèves en plusieurs langues, dont l'arabe. Une enquête a été ouverte.
Un graffiti raciste a été découvert à quelques mètres de l'école, symbole de l'ambiance délétère qui règne depuis une semaine dans ce village de Haute-Corse.

Un rassemblement citoyen

Tout est parti d'une initiative de professeurs pour la kermesse de fin d'année : faire chanter aux élèves "Imagine" de John Lennon dans cinq langues différentes dont l'Arabe. Une idée qui s'est vite transformée en objet de discorde. Refus de certains parents d'élèves, menaces envers les professeurs... Conséquences : la kermesse est annulée et les enseignants décident d'exercer leur droit de retrait. 

Une réunion à huis clos entre représentants des parents d'élèves, des enseignants et des élus, s'est déroulée ce jeudi 18 juin, pour essayer d'éteindre la polémique. À l'appel d'associations, un rassemblement citoyen est prévu le 27 juin prochain pour faire passer un message de tolérance et d'union.

Le JT
Les autres sujets du JT