Chant en arabe en Corse : le point sur la polémique

Une enquête a été ouverte suite aux menaces proférées à l'encontre d'enseignants en Corse. Une équipe de France 3 revient sur l'affaire.

France 3

Depuis une semaine, les habitants de Prunelli di Fium'Orbu (Haute-Corse) vivent au rythme de la polémique. Tout est parti d'une initiative des professeurs pour la kermesse de fin d'année : faire chanter aux élèves "Imagine" de John Lennon dans cinq langues différentes dont l'Arabe. Mais la chanson qui se voulait pacifiste s'est transformée en objet de discorde.

Un médiateur nommé

Refusant que leurs enfants chantent en Arabe, certains parents menacent les professeurs. Conséquences : la kermesse est annulée et les enseignants décident d'exercer leur droit de retrait. Un graffiti raciste a même été découvert mercredi 17 juin, à quelques mètres de l'école. Aucun parent d'élèves ne souhaite aujourd'hui commenter cet acte.

Pour mettre fin aux tensions, le maire de la commune préside ce soir une réunion en présence des enseignants et des représentants des élèves. Un médiateur a été nommé par le rectorat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'un reportage de France 2 devant l\'école de Prunelli-di-Fiumorbo (Haute-Corse).
Capture d'écran d'un reportage de France 2 devant l'école de Prunelli-di-Fiumorbo (Haute-Corse). (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)