Cet article date de plus d'un an.

Lyon : un Iranien se suicide pour dénoncer la répression

Publié
Lyon : un Iranien se suicide pour dénoncer la répression
Lyon : un Iranien se suicide pour dénoncer la répression Lyon : un Iranien se suicide pour dénoncer la répression
Article rédigé par France 2 - E. Meyer, C. Apiou
France Télévisions
France 2
Mohammad Moradi s’est jeté dans le Rhône, lundi 26 décembre. Il souhaitait ainsi, a-t-il affirmé, dénoncer la répression dans son pays.

Quelques roses déposées sur le pont Gallieni à Lyon et un rassemblement organisé pour rendre hommage à Mohammad Moradi. Cet iranien de 38 ans, étudiant en licence d’histoire, s’est jeté dans le Rhône en fin d’après-midi, lundi 26 décembre. Il souhaitait ainsi, a-t-il affirmé, dénoncer la répression dans son pays. Retrouvé par les pompiers, l’homme n’a pas pu être réanimé. Plus tôt dans la journée, il avait annoncé son geste dans une vidéo de trois minutes publiée sur les réseaux sociaux.

"Femme, vie, liberté"

"Je décide de me suicider dans le fleuve Rhône pour montrer que nous Iraniens, nous sommes très très fatigués de cette situation", confiait-il. Dans sa vidéo, Mohammad Moradi mentionnait le slogan "Femme, vie, liberté", le cri de ralliement des femmes iraniennes depuis le début de la contestation. Depuis septembre, l’Iran connaît une vague de protestation sans précédent. Selon plusieurs ONG iraniennes, la répression du gouvernement aurait déjà coûté la vie à plus de 470 personnes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.